Accueil > Encyclopédie > Allergie / Anaphylaxie / Intolérance
Les derniers articles
31 Juillet 2017
Le phénomène d’auto-immunité est de plus en plus souvent incriminé dans la genèse de certaines affections, qui sont alors identifiées comme des maladies auto-immunes.
24 Juillet 2017
L’immunité est le processus biologique complexe qui permet à l’organisme de différencier l’endogène de l’exogène, de manière à lutter spécifiquement contre les agents exogènes potentiellement pathogènes, tout en respectant les éléments endogènes.
17 Juillet 2017
Les maladies de l’appareil digestif sont parmi les plus fréquentes.
10 Juillet 2017
Les maladies de l’appareil digestif sont parmi les plus fréquentes.
03 Juillet 2017
Les maladies de l’appareil digestif sont parmi les plus fréquentes.

Allergie / Anaphylaxie / Intolérance

Allergie, anaphylaxie et intolérance font référence aux réactions possibles de l’organisme face à certains produits.


 L’allergie existe, et c’est même un problème de santé de plus en plus préoccupant. Cependant, la plupart du temps, ce que les patients décrivent comme de l’allergie n’est que de l’intolérance au produit incriminé.

Quant au mot anaphylaxie (du grec ana, contraire de, et phulaxis, protection), il a de plus en plus tendance à être employé comme un synonyme d’allergie.


Du mauvais usage du mot allergie

Le mot allergie (du grec allos, autre, et ergon, réaction) est bien souvent employé à tort et à travers par les patients. Il suffit d’avoir été un peu malade après avoir mangé une huître pas très fraiche pour que l’on se dise allergique à l’iode. En revanche, si l’on a fait un œdème de Quincke après avoir pris un médicament, ou comme cela arrive parfois après une piqûre de guêpe, on est réellement allergique, et en grand danger si on se retrouve en contact avec le produit allergisant.

 Le maximum de gravité de ces manifestations allergiques est connu sous le nom de choc anaphylactique.

Importance croissante de l’allergie

L’allergie est un problème de santé de plus en plus préoccupant, du fait de l’aggravation de la pollution. Le nombre de patients allergiques ne fait qu’augmenter, et cela ne risque  pas de s’arranger.

L’allergie se traduit par différentes manifestations, plus ou moins bruyantes : œdème, pouvant aller au maximum à l’œdème de Quincke, gravissime ; manifestations cutanées comme l’urticaire ou le prurit (démangeaisons) ; rhinite et conjonctivite, comme dans le rhume des foins, tellement fréquent…

Il est intéressant de noter que l’on peut développer tardivement des allergies à des substances que l’on manipule régulièrement et depuis longtemps ; certains chirurgiens ont vu ainsi apparaître une allergie au latex contenu dans les gants après de nombreuses années de pratique chirurgicale, pendant lesquelles ils ont utilisé quotidiennement des gants au latex (il existe fort heureusement des gants sans latex). 

Allergène et allergisant

Pollen

Allergène est un substantif qui désigne un produit responsable d'une allergie précise. Par exemple, pour un individu qui souffre du rhume des foins, le pollen de graminées est un allergène. 

Allergisant a la même siginification, mais est un adjectif. On dira d'un produit qu'il est allergisant s'il est réputé pouvoir provoquer des allergies.

Allergie

Allergie ou simple intolérance ?

Mais, le plus souvent, quand un patient vous dit qu’il est, par exemple, allergique à la pénicilline, il convient de l’interroger sur les manifestations qu’il interprète comme étant d’ordre allergique, car il ne s’agit la plupart du temps que d’une simple « intolérance ». Quand la prise d’un médicament vous déclenche des nausées, ou même des vomissements, c’est de « l’intolérance », et nullement de « l’allergie ». Souvent, d’ailleurs, la survenue de ce type « d’effet secondaire » est signalée sur la notice du produit en question.

Intolérance au gluten

Intolérance au glutenRégime sans gluten

L’intolérance au gluten est aussi appelée maladie cœliaque (prononcez « céliak »). C’une maladie auto-immune qui entraîne une destruction progressive de la muqueuse intestinale, du fait d’une intolérance à différentes fractions protéiques du gluten. Le gluten (même étymologie que glu) est présent dans de nombreuses céréales, et sert également d’additif dans la fabrication industrielle d’aliments. Autant dire que le gluten est omniprésent dans notre alimentation, et que manger totalement sans gluten, ce qui est une nécessité absolue pour les patients atteints de cette affection, représente un tour de force quand il s’agit de faire ses courses : toutes les étiquettes doivent être lues intégralement !

Tests allergologiques

En cas de doute, des tests allergologiques permettront de trancher la question. Si vous êtes réellement allergique à la pénicilline, il vaut mieux le savoir, car cette molécule se retrouve dans bon nombre d’antibiotiques, et vous prescrire un antibiotique que vous tolèrerez sans déclencher de manifestation allergique peut s’avérer difficile pour votre médecin.

 

Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée dans cet article ? Consultez notre page de sites recommandés.