Accueil > Encyclopédie > Appendice / Appendicectomie / Appendicite
Les derniers articles
27 Février 2017
La mort est le terme inéluctable et attendu de la vie.
20 Février 2017
La vie, c’est tout ce qui se passe pour un individu entre sa naissance et sa mort.
13 Février 2017
La médecine est un terrain de choix pour le déni, attitude irrationnelle toujours très surprenante pour l’entourage du patient dans le déni.
06 Février 2017
Le stress est devenu omniprésent dans notre vie : non seulement il serait responsable de la majorité des troubles fonctionnels, mais certains pensent même qu’il est à l’origine de quasiment tous les troubles organiques, y compris le cancer.
30 Janvier 2017
L’ischémie est un processus pathologique fréquent, dont les conséquences sont de trois ordres, la nécrose (ou infarctus), la gangrène et la rhabdomyolyse, la première beaucoup plus fréquente que les deux autres.

Appendice / Appendicectomie / Appendicite

L’appendicite est une inflammation de l’appendice, qui se traite par l’appendicectomie.


L’inflammation de l’appendice donne lieu à une appendicite, maladie particulièrement fréquente, dont le diagnostic n’est pas toujours évident à poser, même au XXIème siècle.

 Le traitement de l’appendicite aiguë est l’appendicectomie, l’une des interventions chirurgicales les plus courantes.


Qu’est-ce que c’est que l’appendice ?

L’appendice, est un petit organe creux appendu à la paroi du caecum, qui est la partie initiale du colon. Son nom complet est  appendice iléo-caecal, ou appendice vermiforme, ou encore appendice vermiculaire. Quel que soit le nom qu’on lui donne, on ne lui connaît aucune fonction. Attention, appendice est un mot masculin. Il ne s’agit pas, comme beaucoup le pensent, de « la pendice » !

Douleur de la FID

Appendicite

Tout le monde sait que, quand l’appendice s’enflamme, cela donne une appendicite aiguë.  Vous aurez noté qu'appendicite est un mot féminin. L’appendicite aiguë est une affection très fréquente, surtout chez l’enfant et l’adolescent, mais peut survenir chez des gens très âgés. Toute personne encore en possession de son appendice peut faire une appendicite.

La forme la plus grave de l’appendicite est la péritonite appendiculaire.

Appendicectomie

Le traitement de l’appendicite consiste à enlever chirurgicalement l’appendice, opération très courante appelée appendicectomie. Pour enlever l’appendice, on pose une ligature à sa base ; la partie restante, attenante à la paroi caecale, est désignée comme le moignon appendiculaire.

L’appendicectomie peut se faire par voie ouverte, « à l’ancienne », par une incision classiquement appelée « Mac Burney », ou encore par coelioscopie, technique plus moderne mais pas nécessairement supérieure à l’autre.

En abrégé, les professionnels disent volontiers entre eux une « APP », pour désigner soit une appendicite, soit une appendicectomie.

De nombreuses personnes, y compris parmi le personnel soignant, confondent appendice et appendicite. J’entends souvent dire à tort « on lui a enlevé l’appendicite ».

Tous les chirurgiens ont en mémoire des anecdotes amusantes sur ces confusions de langage, comme celle-ci, authentique : « on m’a enlevé le lapin dix » ! Peut-être en connaissez-vous d’autres, aussi savoureuses ?

 

Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée dans cet article ? Consultez notre page de sites recommandés.