Accueil > Encyclopédie > Adjuvant / Néo adjuvant
Les derniers articles
24 Avril 2017
Le premier mot, métastase, ne s’emploie guère que pour le cancer ; le second, récidive, est d’un emploi beaucoup plus large.
17 Avril 2017
Ces deux mots sont absolument synonymes, de même que laparotomie et coeliotomie.
13 Avril 2017
Le patient de la chambre 21 Prosopopée médicale dramatique  Ce texte bref a été écrit dans la foulée de la lecture du merveilleux livre de Ruwen Ogien, Mes mille et une nuits (entre drame et comédie), dans lequel ce philosophe qui a le mérite d’écrire de manière très claire, raconte dans le détail son cancer du pancréas, pour en tirer des réflexions philosophiques du plus haut intérêt, notamment sur la sens à donner (ou pas) à la maladie et à la douleur.
10 Avril 2017
Internet est, à l'évidence, une révolution comme il y en a eu peu dans l'histoire de la connaissance.
03 Avril 2017
Etymologiquement, les mots du langage médical proviennent pour leur grande majorité du grec ou du latin.

Adjuvant / Néo adjuvant

En médecine, ces deux mots  sont employés essentiellement en cancérologie. Ils servent à qualifier un traitement qui vient en complément du traitement principal.


En cancérologie, les traitements à visée curative sont en règle générale constitués par une association thérapeutique : le traitement principal, qui est souvent chirurgical (mais pas toujours), puis des traitements complémentaires : radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie, thérapie ciblée…

Habituellement, ces traitements dits adjuvants ont pour but de prévenir l’apparition d’une récidive et/ou de métastases. Ils sont administrés après le traitement principal ; mais, dans certains cas, on peut être amené à inverser cet ordre, et à commencer par le traitement adjuvant, qui est alors appelé néo- adjuvant. Le but est dans ce cas de faciliter la mise en œuvre du traitement principal.


Sens général du mot substantif adjuvant

Un adjuvant est une substance (ou une personne dans certains cas) qui facilite l’accomplissement d’un processus, par renforcement des propriétés recherchées, ou par ajout de nouvelles propriétés.Adjuvant alimentaire

On utilise des adjuvants dans de nombreux domaines : en agriculture, les adjuvants modifient le mode d’action des pesticides, en augmentant leur efficacité mais aussi, malheureusement, leur toxicité.

On les utilise également dans l’industrie du bâtiment et dans l’industrie alimentaire, domaines dans lesquels les mots adjuvant et additif sont synonymes.

Dans certains autres domaines, comme en littérature, on parle également d’auxiliaire quand l’adjuvant est une personne.

Traitement adjuvant

Mais c’est évidemment le sens d’adjuvant dans le domaine médical qui va nous occuper principalement.

Pour renforcer la réponse immunitaire provoquée par un vaccin, on lui adjoint en général un adjuvant vaccinal appelé également « adjuvant d’immunité ». Il s’agit de composés minéraux (par exemple de l’hydroxyapatite) ou organiques. Dans ce sens, adjuvant est synonyme de stimulant.

On se souvient de la polémique impulsée par le Pr Joyeux en 2015 à propos des dangers supposés des adjuvants utilisés dans  certains vaccins (DT-Polio).Cancérologie

Mais c’est la cancérologie qui est le domaine d’action privilégié du traitement adjuvant. Le but est ici d’éviter autant que faire se peut l’apparition de métastases et/ou d’une récidive après éradication de la tumeur grâce au traitement principal. Celui-ci est habituellement chirurgical, mais pas toujours : le traitement principal peut être aussi la radiothérapie. On comprend donc qu’une méthode thérapeutique (ici la radiothérapie) puisse être dans certaines circonstances soit un traitement curatif soit un traitement adjuvant, c’est-à-dire préventif ; dans d’autres cas de figure, ce traitement n’aura pas d’autre ambition que d’être palliatif (comme la radiothérapie dite antalgique, appliquée sur certaines métastases). 

On prescrit parfois de l’interféron après exérèse chirurgicale d’un mélanome (tumeur cutanée pigmentaire maligne). Cette molécule utilisée dans ce but préventif est un adjuvant.

Toutes les méthodes thérapeutiques utilisées après le traitement principal sont des traitements adjuvants, autrement dits des traitements complémentaires, comme la radiothérapie, l’hormonothérapie ou les thérapies ciblées. Mais en fait, quand on parle de traitement adjuvant, c’est en général à la chimiothérapie que l’on pense.Chimiothérapie adjuvante

La chimiothérapie est utilisée, selon les cas, soit comme un traitement adjuvant, soit comme un traitement palliatif ; en revanche, dans le domaine des tumeurs solides du moins, elle est exceptionnellement le traitement principal, curatif. Mais elle joue souvent ce rôle dans le traitement des hémopathies malignes et des lymphomes.

Traitement néo-adjuvant

Adjuvant est un substantif ou un adjectif, selon les circonstances ; en revanche, néo-adjuvant est toujours un adjectif, en règle générale accolé au substantif traitement.Radio-chimiothérapie néo-adjuvante

Un traitement néo-adjuvant est toujours employé avant le traitement principal d’une lésion maligne, généralement chirurgical, pour réduire la taille de la tumeur, la rendant ainsi plus facilement accessible à une exérèse chirurgicale « in sano », avec moins de séquelles et plus de chances de guérison. Il aurait été plus logique de parler de traitement « anté-adjuvant », mais ce néologisme n’a pas été retenu.

En règle générale, on utilise comme traitement néo-adjuvant soit la radiothérapie, soit la chimiothérapie, soit encore une association radio-chimiothérapique, chacune des deux méthodes permettant de potentialiser l’autre ; en quelque sorte, chaque traitement sert d’adjuvant à l’autre !

Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée dans cet article ? Consultez notre page de sites recommandés.