Accueil > Encyclopédie > Eventration / Hernie
Les derniers articles
15 Avril 2019
La bioéthique est la branche de l’éthique médicale qui s’occupe des nombreuses et souvent nouvelles questions posées par la biomédecine.
08 Avril 2019
Déontologie et éthique recouvrent des notions qui ne sont pas que médicales, mais qui ont une importance capitale dans le domaine médical.
01 Avril 2019
L’expression médecine factuelle (médecine par les faits) est l’équivalent français de evidence based medicine, ou EBM autrement dit la médecine fondée sur les preuves.
25 Mars 2019
L’intelligence artificielle tient une place de plus en plus grande en médecine, notamment grâce aux logiciels d’aide au diagnostic et aux algorithmes décisionnels, également appelés arbres de décision.
18 Mars 2019
L’humanité serait, selon certains intellectuels, en route vers un stade posthumain, du fait des progrès technologiques récents, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Eventration / Hernie

Les hernies et les éventrations sont des affections très fréquentes de la paroi abdominale. Leur traitement relève de la chirurgie.


Une hernie s’extériorise par un orifice naturel, alors qu’une éventration passe au travers d’une cicatrice qui s'est désunie.


Hernie

Une hernie (du latin hernia) est constituée par l’association de trois éléments : un orifice naturel de la paroi abdominale qui s’est élargi (le collet) permettant le passage d’une expansion péritonéale, que l’on appelle le sac, lequel contient une partie du contenu abdominal, en général une anse intestinale ou de l’épiploon. Donc : l’orifice pariétal, le sac herniaire, le viscère hernié.

Schéma anatomique de l'aine

Selon la position anatomique de l’orifice concerné, la hernie sera inguinale, la plus fréquente ; crurale, plus rare et apanage de la femme ; de la ligne blanche, ou encore ombilicale, quand la hernie concerne l’ombilic, nom savant du nombril (que les gens âgés vivant en milieu rural désignent parfois sous le vocable poétique de « bouton du ventre »).

La hernie inguinale s’appelle aussi hernie de l’aine. Quand elle descend dans la bourse, elle devient inguino-scrotale, qualificatif souvent accolé par excès        (y compris par le corps médical) à de simples hernies funiculaires (funiculaire est l’adjectif en rapport avec un cordon, en l’occurrence le cordon spermatique).

Il existe des hernies de localisation plus rare, comme les hernies obturatrices ou de Spiegel (hernie de la ligne blanche externe).

Schéma anatomique de la région inguinale

La hernie hiatale est un peu particulière, car elle ne répond pas, stricto sensu, à la définition donnée ci-dessus. Il s’agit d’une ascension partielle de l’estomac dans le thorax, pouvant entraîner un reflux de liquide gastrique (donc acide) dans l’œsophage (reflux gastro-oesophagien).

Adjectifs associés à hernie

Herniaire signifie qui concerne une hernie : bandage herniaire, sac herniaire…

Hernié veut dire situé dans une hernie : intestin hernié…

Mots associés à la hernie : engouement et étranglement

Schéma d'un étranglement herniaire

Hernie étranglée

Une hernie est normalement impulsive et réductible, selon la terminologie en vigueur. Autrement dit, elle sort et rentre facilement.  Il y a engouement lorsque la hernie, devenue douloureuse, ne peut plus être réduite en poussant dessus. La manœuvre manuelle qui consiste à réintégrer une hernie engouée s’appelle le taxis (du grec taxis, arrangement).

L’engouement est la forme mineure de l’étranglement, dans lequel l’intestin risque la nécrose par interruption de sa vascularisation au niveau du collet de la hernie (partie étroite et rigide). Il s’agit d’une véritable urgence chirurgicale, assez fréquente du fait que nombre de hernies ne sont pas opérées, les patients ne consultant pas.

Traitement de la hernie

L’opération visant à supprimer une hernie s’appelle cure de hernie.

Prothèse de réparation pariétale

Si l’on se contente, comme on le faisait autrefois, de rétablir une anatomie normale, on procède à une herniorraphie. Mais si l’on renforce la paroi par une prothèse, comme c’est la règle actuellement, on réalise alors une hernioplastie. (De même, le remplacement d’une articulation détruite par l’arthrose grâce à l’implantation d’une prothèse articulaire s’appelle arthroplastie).

La hernioplastie peut être réalisée par voie ouverte ou par abord cœlioscopique.

La kélotomie (du grec kêlê, hernie, et tomê, section) est un geste technique utilisé dans la cure des hernies étranglées.

Prothèse de renforcement pariétal prête à être posée

Eventration

Une éventration correspond au passage d’une partie plus ou moins grande du contenu abdominal (en général l’intestin ou l’épiploon) au travers d’une cicatrice chirurgicale qui a lâché. Il n’y a donc d’éventration possible que chez des sujets opérés de l’abdomen, que ce soit par laparotomie ou par cœlioscopie.

De ce fait, il n’y a pas de localisation précise pour une éventration, que l’on désigne habituellement par le nom de la région anatomique où elle s’est développée (hernie de la fosse iliaque droite par exemple).

Au niveau de l’ombilic, on observe des hernies et des éventrations, celles-ci étant consécutives à la réalisation d’une cœlioscopie ombilicale préalable.

Tout ce qui a été dit plus haut concernant les hernies peut être transposé pour les éventrations (cure, engouement, étranglement, sac…).

Eviscération

Il s’agit d’une situation post opératoire exceptionnelle dans laquelle on assiste à une désunion brutale de la réparation pariétale. Si la suture cutanée a tenu, il s’agit d’une éviscération couverte, qui laisse un peu de temps au chirurgien avant de ré intervenir. Dans le cas contraire, c’est une éviscération ouverte, et une urgence absolue.

On parle également d’éviscération en médecine légale, lors d’un meurtre ou d’une autopsie.

Exentération

Dans certaines situations tout-à-fait exceptionnelles liées au traitement de certains cancers, on peut être amené à réséquer tous les viscères d’une région anatomique, comme le pelvis : exentération pelvienne.

Diastasis

Les muscles abdominaux (les grands droits, autrement dit les fameuses « tablettes de chocolat » visibles chez les gens très musclés) sont soudés au niveau de la ligne blanche ; cette soudure s’appelle la « ligne blanche ». Elle peut être le siège de hernies, mais surtout il arrive qu’elle s’élargisse, donnant lieu à un diastasis (du grec diastasis, séparation). Ce diastasis est physiologique en fin de grossesse, car il permet l’augmentation de la capacité de l’abdomen. Mais il existe parfois spontanément chez certains patients, surtout s’ils sont peu musclés. Ce diastasis est toujours indolore et sans danger, et doit donc être respecté.

Article publié le 30 juin 2014

Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée dans cet article ? Consultez notre page de sites recommandés.