Accueil > Fictions > La maladie, les médecins et moi
Les derniers articles
11 Février 2019
Nos cellules sont faites en partie de lipides, qui proviennent pour la plupart des graisses que nous consommons quotidiennement, et souvent de manière excessive.
06 Février 2019
L’humanité serait, selon certains intellectuels, en route vers un stade posthumain, du fait des progrès technologiques récents, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle.
28 Janvier 2019
Clonage, eugénisme et orthogénie sont trois façons d’agir artificiellement et volontairement sur le patrimoine génétique d’une espèce.
21 Janvier 2019
Dans un article couplé à celui-ci sont analysées les notions assez récentes de transhumanisme et de posthumanisme.
14 Janvier 2019
Actuellement, humeur et thymie sont des termes appartenant au vocabulaire de la psychologie ou de la psychiatrie.
La maladie, les médecins et moi
Le parcours d'un patient

Adresse au lecteur

Le texte que vous allez lire est un témoignage-fiction.

Témoignage car il s’agit de la vie d’un patient atteint d’un cancer du côlon, tout au long de l’histoire de sa maladie, présentée par la chambre 21 qui l’a hébergé à chacune de ses hospitalisations, et racontée par lui-même ainsi que par les acteurs qui y ont participé.

Fiction car le personnage est imaginé, mais nullement imaginaire. Il est en effet constitué, tel un cognac élaboré par l’assemblage de différentes eaux de vie, de fragments de patients réels que j’ai connus dans ma carrière de chirurgien.

Ce récit a été écrit dans la foulée de la lecture du merveilleux livre de Ruwen Ogien, Mes mille et une nuits (entre drame et comédie), dans lequel ce spécialiste de philosophie morale expérimentale, qui a le mérite et l’élégance d’écrire de manière limpide, raconte dans le détail son cancer du pancréas, pour en tirer des réflexions philosophiques du plus haut intérêt, notamment sur le sens à donner (ou pas) à la maladie et à la douleur.  L’auteur raconte son expérience du point de vue du profane qu’il est en matière médicale. Et il ne donne d’ailleurs pas l’impression de vouloir vraiment se familiariser avec la médecine.

Mon propos est totalement différent. Mon but n’est pas, comme Ruwen Ogien, de tirer des conclusions philosophiques (bien que le patient soit professeur de philosophie), mais de raconter de la manière la plus factuelle possible cette histoire médicale inventée, mais parfaitement réaliste, pour faire  comprendre au lecteur comment cela se passe « pour de vrai », comme disent les enfants, et aussi pour bousculer un certain nombre d’idées fausses que le commun des mortels se fait au sujet de la maladie, de la médecine et des médecins.

Le narrateur raconte son expérience en tant que patient non initié aux arcanes de la médecine. Son point de vue est éclairé par celui de ses proches et celui des soignants, notamment ses différents médecins, qui apportent une touche réaliste et une caution scientifique à cette histoire.

Bien entendu, il n’est pas possible de raconter une telle histoire sans recourir à un minimum de termes techniques médicaux. Ceux-ci sont repérés par un astérisque *, et expliqués par une note à la fin de chaque chapitre.

Le lecteur intéressé par les subtilités du langage médical (et Dieu sait si elles sont nombreuses) pourra trouver un complément d’informations en visitant un des deux sites que je consacre à la terminologie médicale, à savoir :

www.vocabulaire-medical.fr et www.dictionnaire-medical.fr.

Chaque chapitre est illustré par un dessin humoristique de Christophe Delvallé, afin de mettre une note d'humour dans cette histoire assez sombhre.

DocThom