Accueil > Fictions > La maladie, les médecins et moi
Les derniers articles
10 Août 2019
L’humanité serait, selon certains intellectuels, en route vers un stade posthumain, du fait des progrès technologiques récents, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle.
27 Mai 2019
Une hormone est une molécule messagère produite par une cellule endocrine pour agir à distance par voie sanguine sur une cellule-cible en réponse à une stimulation.
06 Mai 2019
L’encéphale est la partie du système nerveux central qui est contenue dans le crâne.
15 Avril 2019
La bioéthique est la branche de l’éthique médicale qui s’occupe des nombreuses et souvent nouvelles questions posées par la biomédecine.
08 Avril 2019
Déontologie et éthique recouvrent des notions qui ne sont pas que médicales, mais qui ont une importance capitale dans le domaine médical.
La maladie, les médecins et moi
Le parcours d'un patient

A

Acharnement thérapeutique : attitude du corps médical (ou des familles) qui consiste à vouloir prolonger à tout prix la vie d’un patient en phase terminale.

Algologie : discipline médicale qui s’occupe du traitement des douleurs rebelles aux thérapeutiques habituelles.

Anémie : est définie par la baisse du taux sanguin d’hémoglobine. Les causes d’anémie sont nombreuses, mais l’anémie par perte sanguine due à une hémorragie est une des plus fréquentes.

Anticorps monoclonal : Quand un anticorps ne reconnaît qu’un seul épitope sur un antigène donné, on parle d’anticorps monoclonal (polyclonal dans le cas inverse). Les anticorps monoclonaux sont très largement utilisés comme outils de diagnostic et en thérapeutique, notamment en cancérologie.

ARS : les « Agences régionales d’hospitalisation » gèrent les établissements de santé publics et privés au niveau régional.

Autorisation d’activité : autorisation donnée à un établissement de santé par l’ARS, pour une durée limitée mais indéfiniment renouvelable, d’exercer une activité médicale. Exemple : l’autorisation donnée pour cinq ans à une maternité d’effectuer des accouchements ; en l’absence de cette autorisation, la maternité doit cesser son activité.

C

Carcinose péritonéale : envahissement du péritoine (la membrane qui tapisse la cavité péritonéale) par des nodules de cellules cancéreuses. Elle s’accompagne en général d’un épanchement liquidien permanent, l’ascite.

Culot globulaire : également appelé « poche de sang ». Destiné à apporter des globules rouges par voie veineuse en cas d’anémie.

D

Déontologie : partie de l’éthique médicale qui traite des règles de bonne conduite que les médecins doivent respecter vis-à-vis de leurs patients et de leurs confrères (respect de la confraternité).

Douleurs nociceptives/Douleurs neurogènes : on décrit plusieurs mécanismes de production de la douleur. La nociception est le mécanisme habituel, de loin le plus fréquent. Les douleurs neurogènes sont dues à une lésion nerveuse, comme les douleurs parfois très intenses que l’on peut constater dans le territoire du nerf atteint par le virus du zona. Elles résistent aux antalgiques usuels.

E

Eligibilité : le fait, pour un patient, de réunir les critères nécessaires à la réalisation d’un acte : patient éligible à la chirurgie ambulatoire.

Endocrine : s’oppose à exocrine. Les glandes endocrines sécrètent les hormones, qu’elles déversent dans la circulation sanguine, ce qui est le sens de l’adjectif endocrine. 

Essai thérapeutique : quand il s’agit de comparer deux traitements par un essai clinique, celui-ci devient un essai thérapeutique.

G

Gold standard : méthode ou traitement considéré, à la suite d’essais cliniques précédents, comme le meilleur dans une situation donnée. Il est utilisé comme élément de comparaison dans les essais thérapeutiques : un nouveau traitement doit démontrer qu’il est supérieur au gold standard en vigueur pour le remplacer.

H

Hépatectomie : résection chirurgicale d’une partie plus ou moins importante du foie droit (hépatectomie droite) ou gauche (hépatectomie gauche). La partie restante va augmenter de volume par régénération. Le foie étant un organe vital, son ablation totale nécessite une greffe de foie simultanément à l’hépatectomie.

I

Ictère : nom médical de la jaunisse.

Incurable : patient pour qui aucune mesure à visée curative n’est possible.

L

Ligne de chimiothérapie : chaque nouveau protocole utilisé en chimiothérapie est qualifié de ligne : traitement de première, de deuxième ligne, etc

M

Marquage : adjonction, à une molécule, d’un élément radioactif qui sert à la détecter.

Médecine nucléaire : spécialité médicale qui produit de l’imagerie et traite des affections par les isotopes radioactifs.

Métachrone/Synchrone : se dit pour la date de découverte des métastases : en même temps que la tumeur primitive (synchrone), ou après un intervalle libre (métachrone).

Mobilisation d’un drain : un drain abdominal peut être retiré en une seule traction ou en plusieurs. Chaque manœuvre de retrait partiel d’un drain est une mobilisation.

Molécule : dans le jargon de la thérapeutique, molécule désigne le principe actif d’un médicament, et, par extension, ce médicament.

Mortalité/Létalité : termes du vocabulaire de l’épidémiologie. Le taux de mortalité d’une affection correspond au nombre de décès observés pendant une période donnée, dans une population donnée. A distinguer de la létalité, proportion de décès dans une population de patients atteints de cette maladie.

N

Naturopathie : façon de soigner par des moyens jugés naturels, comme l’hygiène de vie, le régime alimentaire, le traitement par les plantes  (phytothérapie), etc. Dans cette conception, la nature est supposée être toujours bonne.

O

Obstination déraisonnable : c’est l’appellation actuelle de l’acharnement thérapeutique. Il est formellement déconseillé d’y céder.

Ordre de médecins : comme toutes les professions dites réglementée, la profession médicale possède son instance de régulation, l’Ordre des médecins, organisé en trois niveaux : conseil national, régional, départemental.  Tous les médecins en exercice doivent être inscrits au conseil départemental de l’Ordre du département où ils exercent. Une des missions essentielles de l’Ordre des médecins est de veiller au respect de la déontologie.

P

Patch anesthésiant : pastille enduite d’un anesthésique local, placé en regard de la chambre implantable une heure avant qu’on ne pique dans sa membrane.

Protocole d’accord : dans un essai thérapeutique, le consentement, très détaillé, porte le nom de protocole d’accord.

R

Radio-isotope : on dit également isotope radioactif. Particule instable qui émet de la radioactivité.

Randomisation : tirage au sort mené de manière rigoureuse dans un essai clinique.

Recherche clinique : partie de la recherche médicale qui porte sur les patients, ce qui exclue le recours à l’expérimentation.

Réflexologie plantaire : médecine douce manuelle qui agit par massage de la voûte plantaire. Moyen de lutter contre le stress.

Régénération : capacité du foie à augmenter son volume restant après une hépatectomie.

S

Survie : le fait d’être toujours vivant cinq ans après le diagnostic du cancer, que le sujet soit guéri ou pas.

T

Tep-scanner/Pet-scanner : scintigraphie couplée au scanner. Examen d’imagerie réalisé en médecine nucléaire, qui permet en particulier de détecter des lésions cancéreuses quel que soit l’endroit du corps où elles se trouvent.

Thérapie alternative : synonyme de médecine alternative. Le mot thérapie, qui signifie traitement, est utilisé ici dans le sens plus global de prise en charge médicale.

Thérapie ciblée : en oncologie, les thérapies ciblées sont des médicaments qui ciblent spécifiquement une protéine ou un mécanisme impliqués dans le développement tumoral, de manière à les bloquer. Ils sont donc a priori sans effet sur les cellules saines.

Tracer/Traçabilité : toute décision doit laisser une trace dans un dossier. C’est est un des aspects de la traçabilité.

Transfusion : injection, par voie veineuse, de sang ou de produits dérivés du sang. La transfusion sanguine est gérée par l’Etablissement français du sang (EFS).

Traumatologie : ce terme est en général appliqué à la prise en charge des traumatismes osseux. Mais il existe des traumatismes abdominaux, crâniens, thoraciques, etc.

Tutelle : il ne s’agit pas de la mise sous tutelle d’un individu, mais d’une expression qui désigne tout organisme régissant, à un titre ou un autre, la santé. Exemples de tutelles : l’Assurance maladie, les ARS, le conseil de l’Ordre des médecins, la HAS, etc.