Accueil > Thématiques > Biologie / Physiologie
Les derniers articles
11 Mars 2019
Le coma est défini, entre autres, par l’abolition de la conscience, terme qui est pris ici dans son acception médicale, physiologique, et non pas psychologique ou philosophique.
04 Mars 2019
Le diabète est une maladie chronique définie par une glycémie anormalement élevée lors de deux mesures successives en l’absence de traitement.
11 Février 2019
Nos cellules sont faites en partie de lipides, qui proviennent pour la plupart des graisses que nous consommons quotidiennement, et souvent de manière excessive.
28 Janvier 2019
Clonage, eugénisme et orthogénie sont trois façons d’agir artificiellement et volontairement sur le patrimoine génétique d’une espèce.
21 Janvier 2019
Dans un article couplé à celui-ci sont analysées les notions assez récentes de transhumanisme et de posthumanisme.

Biologie / Physiologie

Consulter ci-dessous la liste des articles de cette thématique. Ces derniers sont classés chronologiquement, les plus récents apparaissant en premier.

  • Glande 13/07/2015
    Une glande est un organe qui fabrique une substance spécifique qui est destinée à être évacuée hors de la glande.
  • Cinq de ces termes ont le sixième comme racine.
  • Ces deux termes et cette expression n’ont pas grand-chose en commun, si ce n’est le mot « métabole » dont ils dérivent.
  • Comme l’indique la racine « hémo », l’hémostase ne concerne que le sang, alors que la coagulation est un phénomène plus étendu, puisque des liquides comme le lait peuvent coaguler.
  • Endocrine et exocrine sont deux adjectifs antonymes relatifs au  mode de sécrétion d’une substance ou d’une glande : endocrine quand la substance produite par la glande se déverse dans le sang ; exocrine dans le cas contraire.
  • La génétique est la discipline biologique qui s’occupe des questions d’hérédité, supportée par le matériel génétique.
  • Lorsque le processus physiologique et biologique de cicatrisation aura fait son œuvre, une plaie deviendra une cicatrice.
  • La biologie, stricto sensu, c’est la science de la vie ; la physiologie n’est en fait qu’une partie de la biologie.