Accueil > Thématiques > Déontologie / Éthique / Histoire de la médecine
Les derniers articles
03 Décembre 2018
Guérisseur est un terme générique servant à désigner les personnes qui s’adonnent à un vaste ensemble de pratiques souvent ancestrales relevant de la pensée magique, auxquelles une partie non négligeable des Français a régulièrement recours en cas de maladie ou de blessure.
26 Novembre 2018
Méditation, relaxation et sophrologie sont des pratiques de plus en plus répandues en Occident, notamment en vue d’obtenir un état de bien-être qui est un des éléments de la bonne santé.
05 Novembre 2018
Autrefois, les malades étaient les clients de leur médecin ; aujourd’hui, ce sont des patients.
22 Octobre 2018
Il semble qu’il faille s’attendre à une nette augmentation des catastrophes, naturelles ou d’origine humaine, notamment en raison du réchauffement climatique (action néfaste de l’homme sur la nature).
15 Octobre 2018
La médecine tend à s’adapter de plus en plus à chaque patient : c’est ce que l’on appelle la médecine personnalisée.

Déontologie / Éthique / Histoire de la médecine

Consulter ci-dessous la liste des articles de cette thématique. Ces derniers sont classés chronologiquement, les plus récents apparaissant en premier.

  • Dans le cadre de la révision de la loi portant sur la bioéthique, le Conseil d'État a présenté en juillet 2018 les options dont dispose le Gouvernement.
  • La bioéthique est la branche de l’éthique médicale qui s’occupe des nombreuses et souvent nouvelles questions posées par la biomédecine.
  • Ces deux expressions représentent  deux réponses opposées et controversées au douloureux problème des patients qui n’ont plus aucun espoir d’amélioration de leur état de santé, et pour lesquels ce qu’il leur reste de vie, leur « fin de vie », est un calvaire, soit pour eux s’ils sont conscients, soit uniquement pour leur entourage s’ils ne le sont plus.
  • ans certaines circonstances particulières, de plus en plus fréquentes en service de réanimation, se pose la question de la limitation voire de l’arrêt des traitements.
  • L’idéal pour un médecin, c’est d’être compétent tout en inspirant confiance.
  • Déontologie et éthique recouvrent des notions qui ne sont pas que médicales, mais qui ont une importance capitale dans le domaine médical.
  • De même qu’une fratrie, c’est l’ensemble des frères et sœurs d’une même famille, la confraternité concerne l’ensemble des membres du corps médical, quelque soit leur sexe.
  • Mort 27/02/2017
    La mort est le terme inéluctable et attendu de la vie.
  • Vie 20/02/2017
    La vie, c’est tout ce qui se passe pour un individu entre sa naissance et sa mort.
  • Clonage, eugénisme et orthogénie sont trois façons d’agir artificiellement et volontairement sur le patrimoine génétique d’une espèce.
  • L’épistémologie est une branche de la philosophie qui peut, tout comme l’histoire, s’intéresser à la médecine.
  • Voici le portrait rapide d’une vingtaine de grands noms de l’histoire de la médecine, dont certains, comme Louis Pasteur, n’étaient pas médecins.
  • Toutes les professions médicales et paramédicales ont leur Conseil de l’Ordre : les médecins, les chirurgiens-dentistes, les pharmaciens, la profession infirmière, les sages-femmes, les masseurs-kinésithérapeutes.
  • Pour exercer une profession médicale ou paramédicale, l’obtention d’un diplôme est indispensable.
  • Pour qu’un patient puisse donner son consentement à un soin, il faut qu’il ait, au préalable, reçu l’information nécessaire pour prendre une décision éclairée.